Test The Outer Worlds

Une plongée dans l’espace offerte par le studio Obsidian ça ne se refuse pas. Voilà mon état d’esprit avant de lancer ce jeu. Obsidian ce n’est pas n’importe qui. C’est le studio à qui l’on doit le meilleur Fallout en 3D à savoir New Vegas mais aussi l’un de mes meilleurs souvenir sur Playstation 3 j’ai nommé Alpha Protocol. La liste est longue des jeux que je trouve juste ouf. Alors oui souvent le manque de moyen fait qu’on est souvent face à des doubles AA mais bordel quels jeux à chaque fois. Allez suivez-moi je vous embarque dans leur univers.

Alors ce The Outer Worlds ça vaut quoi ? Et bien perso j’ai encore une fois adoré leur jeu. C’est pas compliqué je n’ai pas pu décrocher. A chaque fois ces coquinous arrivent à me scotcher devant mon écran. Pourquoi c’est bien me direz-vous ? C’est bien parce que c’est super bien écrit et que chaque personnage à du charisme et de la personnalité. Ce n’est pas donné à tout le monde de donner du corps à des personnages synthétique grâce aux dialogues et encore une fois c’est une réussite totale. Rajoutons le côté Mass effect avec l’équipe que vous allez recruter pour vous accompagner et c’est un grand oui ! Mais me direz-vous t’es mignon mais c’est quoi comme jeu ? Et bien, The Outer Worlds c’est un RPG en vue FPS. Clairement ce que j’aime dans The Outer Worlds c’est vraiment son récit et les intrigues. Chaque quête est bien amenée et l’on peut la résoudre de plusieurs manières. En tirant dans le tas ou en développant ses compétences de dialogues. Mas pas que. Perso j’adore jouer le côté dialogue c’est mon kif. La partie shoot m’a bien plu même si elle manque de profondeur. Tant dans le choix des armes que dans les possibilités d’améliorations. Le rôle des partenaires est plutôt réussi tant dans l’action que dans la résolution des quêtes. En bref, pour moi c’est un excellent jeu que vous pouvez trouver à prix tout doux en plus maintenant.

Bon, il y a bien des choses pas ouf dans The Outer Worlds. Oui, la direction artistique n’est pas toujours glorieuse et certains choix de sursaturation des couleurs ben ça pique les yeux. De même le récit principal est plutôt court je trouve. Mais bon le sel est dans les quêtes annexes vous l’aurez compris. Quelques reproches aussi du côté des perks pas folles et c’est bien dommage.

En résumé, prenez The Outer Worlds pour ce qu’il est un récit pas con est qui va vous faire rencontrer des perso vraiment cool. La partie shoot va vous défouler juste ce qu’il faut.

En tout cas gardez en tête que The Outer Worlds n’est pas un open world et n’est pas un triple AAA.

Perso je le recommande vivement si vous avez accroché à New Vegas et Alpha Protocol.

Kévin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *